.st0{fill:#FFFFFF;}

Comment Avoir Plus de Visiteurs sur Son Site Internet 

Vous venez de créer votre site internet mais n’avez aucun visiteur… Je vous rassure (ou peut-être pas) c’est tout à fait normal.

Mettre un site en ligne ne suffit pas pour avoir de nouveaux clients. Une part importante de vos actions marketing doit être de travailler sur votre visibilité en ligne.

Dans cet article je vais vous présenter plusieurs stratégies pour augmenter votre trafic et vous rendre plus visible auprès de vos clients potentiels !

Une petite mise en garde avant d’aller plus loin…

Lors d’un diagnostic de la présence numérique d’une entrepreneuse, j’ai remarqué qu’elle avait plusieurs milliers de fans sur sa page Facebook alors qu’elle avait démarré son activité 1 mois avant…

Je sais ce que vous vous dites… Et non elle n’avait pas acheté de fans…

Ces fans elle les avait eu totalement gratuitement en quelques semaines !

Si l’histoire s’arrêtait là, des milliers de fans en 1 mois ça pourrait vous faire rêver sauf que…

En fait ces fans étaient des hommes qu’elle avait acceptés sur son profil perso et a qui elle demandait de liker sa page…

Bref… Je vous laisse imaginer la qualité de ses fans…

La leçon à retenir est que vous ne devez pas cherchez à avoir plus de visiteurs…

Vous devez cherchez à avoir plus de visiteurs QUALIFIÉS !

C’est à dire des visiteurs qui ont le plus de chance de devenir des clients fidèles et qui vous recommandent.

Avant d’aller un peu plus loin dans les stratégies, commençons par un simple question :

Connaissez-vous votre client ?

Les actions que vous allez mettre en place sont faites pour cibler votre client et c’est pour ça qu’il faut que vous le connaissiez comme votre meilleur ami :

– Quels sont ses besoins, ses envies ?

– Quels sont les obstacles qui l’empêche de réaliser ce qu’il veut ?

– Est-ce qu’il est prêt à dépenser de l’argent pour résoudre son problème ou satisfaire son désir ? Si oui, combien ?

– Quels sont ses sites préférés ?

– Etc

L’idée c’est de vraiment connaître votre client et de créer son portrait robot ! Bien le connaître vous permettra de créer du contenu qui lui parle et qui lui donne envie d’agir.

Et c’est en identifiant où est-ce client en ligne (et hors-ligne) et ce qui l’intéresse que vous allez construire votre stratégie d’acquisition !

Espionner les Sources de Trafic de Vos Concurrents

Espionner mes concurrents est une chose que j’adore faire lorsque je construit une stratégie digitale !

En général, cela me donne des informations intéressantes sur leurs forces et leurs faiblesse et surtout sur ce qui fonctionne ou pas.

Cela me fait économiser énormément de temps et m’évite d’investir dans des actions qui ne fonctionneront pas…

Attention, cela ne veut pas dire que vous devez faire un copier-coller de leur stratégie, vous devez uniquement vous en servir pour vous en inspirer et faire mieux.

N’hésitez pas également à tester des stratégies qui fonctionnent sur d’autres marchés mais attention, innover ne fonctionne pas à tous les coups donc travaillez en priorité sur ce qui fonctionne !

Comment espionner vos concurrents… pour que cela soit plus simple, j’ai décidé d’inclure dans chacune des parties de cet articles, quelques outils numériques gratuits et payants que vous pourrez utiliser pour espionner vos concurrents sur le web (moteurs de recherches, réseaux sociaux, etc.) !

Mais pour commencer testez Similarweb pour voir si vous avez des infos intéressantes, attention si le site internet que vous analysez n’a pas beaucoup de trafic vous risquez de n’avoir aucun résultat !

Maintenant passons à quelques-unes des stratégies pour vous aider à être plus visible.

Avoir Plus de Visiteurs sur Son Site Internet avec le Référencement

Le référencement aussi appelé SEO pour Search Engine Optimization est simplement le fait de travailler sur les facteurs qui influencent votre positionnement dans les moteurs de recherches et principalement les résultats de Google.

Google est le site le plus visité au monde…

Les sites internet les plus visités en France

Google.com et Google.fr ont plus plus de 2,5 milliards de visiteurs par mois. Il domine totalement les autres moteurs de recherches.

Donc lorsque vous travaillez sur votre référencement, optimisez en priorité pour Google. Et Google pour plaire à Google, votre priorité c’est de créer du contenu pertinent pour les internautes.

Lorsqu’ils font une recherche, ils ont une intention spécifique et si vous savez y répondre avec votre contenu vous aurez en général plus de chance d’être visible sur Google et ensuite de les convertir lorsqu’ils seront sur votre site.

Rappelez-vous que ce n’est pas seulement un visiteur que vous souhaitez, mais c’est surtout un visiteur QUALIFIÉ et en général c’est le cas du trafic provenant des moteurs de recherches.

Votre objectif en travaillant votre SEO est d’être visibles sur les requêtes qui sont pertinentes vis à vis de votre activité.

Par exemple si vous êtes éducateur canin sur Paris vous voudriez être visible sur des recherches comme « éducateur canin Paris » ou « dresseur chien Paris », etc.

Il est important d’être dans ces 3 premiers résultats si vous souhaitez avoir plus de visiteurs car la majorité des internautes ne vont pas au delà.

Voici une explication courte des étapes que vous devez faire pour améliorer votre stratégie de référencement :

Étape 1 – Recherchez vos Mots-Clés

Les mots-clés jouent un rôle déterminant sur le positionnement de votre site dans les moteurs de recherches.

Si les articles que vous créez ne correspondent à aucune recherche vous ne serez jamais visible dans le moteur de recherches de Google.

La méthodologie de recherche de mots-clés est le fait d’identifier les mots, les phrases qui ont le plus de probabilité d’être tapés par vos clients potentiels lorsqu’ils recherchent des informations sur des éléments en rapport avec vos produits ou services.

Par exemple, si vous vendez de la nourriture pour chien au régime, vous voudriez probablement être visible sur des requêtes comme « aliment chien régime », « nourriture chien gros », etc.

Les questions à vous poser :

Quelles sont les recherches que taperaient mes clients potentiels pour trouver des informations sur les produits ou services que je propose ?

Quelles sont les recherches que taperaient mes clients potentiels pour acheter les produits ou services que je propose ?

Prenez le temps d’y réfléchir et sélectionner vos mots-clés, réfléchissez à l’intention qu’ils ont derrière pour que lorsque que vous aurez un nouveau visiteur, il trouve ce qu’il est venu chercher sur votre site internet.

Essayez d’identifier les micro-moments

Quelques Outils SEO pour trouver vos mots-clés :

L’outil de planification des mots-clés de Google – pour identifier de nouveaux mots-clés et avoir une estimation du nombre de recherches mensuel

Ubersuggest – pour identifier les mots-clés de vos concurrents (et plein d’autre chose)

Answer The Public – pour identifier les questions que se posent les internautes vis à vis de votre thématique

Semrush – l’outil multifonction du SEO (mais qui coûte un bras)

Étape 2 – Les Facteurs On-Pages

Les facteurs on-pages, sont les facteurs qui sont dans votre page. Ces facteurs sont à optimiser à la fois pour vos visiteurs mais aussi pour les moteurs de recherches.

Pertinence et qualité du contenu : vous devez avant tout répondre à la recherche de l’internaute, si vous ne le faites pas il n’ira pas plus loin et quittera votre site très rapidement. Vous devez donc lui apporter de la valeur et créer du contenu de qualité qui en fonction de ce qu’il souhaite, le diverti et/ou l’informe.

URL : pensez à mettre les mots-clés sans les déterminants. Par exemple dans cet article plutôt que d’utiliser une url « comment-avoir-plus-de-visiteur-sur-son-site-internet » il est préférable d’avoir « avoir-plus-visiteurs-site-internet »

Balise Title : cette balise est la plus importante de votre page. C’est le texte qui va s’afficher dans les résultats du moteur de recherche, il doit être clair et pertinent par rapport à la recherche que vous ciblez. Vous devez donc faire en sorte qu’il contienne vos mots-clés et qu’il donne envie à l’internaute de cliquer.

Balise Meta-Description : La meta-description est le texte qui s’affiche en dessous du titre dans les résultats. Elle optionnelle car elle n’est plus vraiment prise en compte par Google mais vous pouvez l’utiliser pour donner à l’internaute de cliquez pour aller sur votre page. Pour cela, n’hésitez pas à inclure un appel à l’action et à utiliser les mots-clés que vous ciblez.

Balise H1 ou Titre 1 : C’est le titre qui va s’afficher sur votre page et qui permet à un visiteur de voir rapidement qu’il est sur la bonne page. Le texte est en général similaire à votre balise title. Attention vous devez uniquement avoir UNE balise H1 sur votre page.

Balise H2 ou Titre 2 : Ce sont les sous-titres de votre page. Rédigez vos articles comme des rédactions, c’est à dire avec un sujet (Titre 1), des titres (Titres 2) des sous-titres (Titres 3).

Liens Internes : Ajouter des liens vers d’autres articles de votre site lorsque cela est pertinent.

Liens Externes : Ajouter des liens externes vers des sites de référence : si vous connaissez des ressources externes à votre site qui sont de qualité, n’hésitez pas à faire des liens vers elles.

Nom des fichiers images : Si vous importez une image, évitez les fichier de type DCS12245.jpg qui ne disent rien à Google, préférez un nom de type augmenter-visiteur-site-internet.jpg. Mettez des tirets à la place des espaces et n’utilisez pas d’accents ou de caractères spéciaux.

Balise Alt ou Texte Alternatif de votre image : lorsque vous insérez une image, vous devez remplir la balise alt pour indiquer à Google ce que votre image représente.

Un outil pour voir l’organisation On-Page d’un article :

SEOquake – Un plugin pour analyser les contenus de vos pages mais aussi celles de vos concurrents

Pensez avant tout à l’expérience utilisateur :

Votre site doit être rapide, votre contenu facile à lire (pensez à la lecture en diagonale), apporter de la valeur et doit avoir un appel à l’action

Étape 3 – Les Facteurs Off-Page

Pour faire court, si vous avez des sites internet de qualité qui vous recommandent, pour Google cela veut dire que votre site est de qualité et il le fera remonter dans les moteurs de recherche.

Attention, j’ai bien précisé des liens de QUALITÉ, si vous avez plein de liens de sites tout pourris Google risque plutôt de vous déclasser.

Une des façons simple de le faire est de rédiger des articles invités.

Vous pouvez par exemple rédiger un article de blog chez un partenaire avec une forte audience, une thématique similaire à la votre et qui a bonne réputation.

Vous pouvez également rédiger des articles de presse, l’important c’est que le site qui pointe vers le votre soit de bonne qualité et encore une fois, si possible dans votre domaine d’activité.

Des outils pour identifier les backlinks d’un site internet :

Ubersuggest – qui a un outil d’analyse des backlinks

Ahref – qui est aussi un outil seo multifonction

N’hésitez pas également à ouvrir votre site aux articles invités, cela vous permettra d’avoir du contenu à proposer à votre audience sans passer du temps à le créer et à aider un partenaire potentiel à se faire connaître.

Autres actions de référencement :

  • Créer une fiche Google My Business si vous êtes une entreprise locale
  • Optimisez vos anciens contenus
  • Créez du contenu sans date d’expiration
  • Ajoutez des vidéos Youtube en rapport avec votre contenu
  • Ajoutez des Schema markup
  • Pensez à l’expérience mobile
  • Attention aux redirections
  • Ciblez les mots-clés de la longue-traine

Voilà vous avez maintenant que vous avez quelques notions de référencement, à vous de jouer et d’optimiser votre site et vos contenus.

Attention, soyez patient, ne vous attendez pas à un afflux de visiteurs en quelques jours. En fonction de la concurrence, cela peut parfois prendre 6 mois voir plus avant d’être visible dans les résultats des moteurs de recherches…

Mais si vous travaillez votre référencement sur le long terme, cette stratégie vous apportera un flux continu de trafic.

Un dernier conseil…

N’hésitez pas à « élargir » votre stratégie de référencement, ne pensez pas uniquement aux moteurs de recherches.

Rappelez-vous de la question :

Où votre client va lorsqu’il veut acheter un produit ou service comme le vôtre ?

N’arrêtez jamais de vous poser cette question et soyez présent là où ils sont…

Places de marché, comparateurs de prix, annuaires…

Par exemple, si vous êtes écrivain vous pouvez essayer de vous référencer sur la boutique Kindle d’Amazon, si vous fabriquez des choses de façon artisanale Etsy peut-être une piste, si vous crééz des application vous pouvez les proposer sur le Google Play ou l’Apple Store, etc.

Passons à la deuxième stratégie pour avoir plus de visibilité : les médias sociaux !

Plus de Trafic avec les Réseaux Sociaux

Les réseaux sociaux sont importants si vous souhaitez avoir plus de visiteurs sur votre site Internet.

Voici une infographie avec le nombre d’utilisateurs en France et dans le monde pour chacune des plateformes.

Nombre d'Utilisateurs des Réseaux Sociaux en France en 2021
source : ©Agence Tiz

Attention, cette stratégie prend du temps et demande des efforts continus. Elle doit être construite encore une fois à partir de votre client cible.

Il existe une infinité de médias sociaux et tous ne sont pertinents, Choisissez en 1 voir 2 maximum sur lequel concentrer vos efforts (et éventuellement automatiser la publication sur les autres).

Il vaut mieux être excellent et dominer une plateforme que d’être mauvais partout.

Posez-vous la question :

Sur quelles plateformes sociales sont présents vos clients potentiels ?

Et concentrez-vous sur ces plateformes !

(Si jamais une agence ou un freelance vous dit qu’il faut être présent partout et créez du contenu spécifique pour chaque plateforme : fuyez !)

Voici une explication courte des étapes que vous devez faire pour être visible sur les réseaux sociaux :

Étape 1 – Écouter

Écouter sur les réseaux sociaux c’est observer où sont vos prospects et vos concurrents et ce qu’ils disent.

Essayez d’identifier les contenus qui fonctionnent, les thématiques, les formats, le ton utilisé, les visuels et tous les éléments qui semblent faire réagir votre audience cible.

Écoutez également ce que l’on dit de vous, restez en veille et gérez votre e-réputation. Ne devenez pas non plus paranoïaque, même si dans les faits à bad-buzz peut arriver très vite sur les réseaux sociaux, en général si vous démarrez il y a très peu de chance que cela vous arrive et si c’était le cas vous pourrez toujours transformer ça en opportunité !

Outils pour écouter sur les réseaux sociaux :

  • Buzzsumo – pour identifier les sujets qui font ou ont fait le buzz sur les réseaux sociaux.
  • Socialinsider – pour analyser les contenus les plus engageant de vos concurrents sur les réseaux sociaux

Étape 2 – Influencer

Maintenant que vous savez quels sont les contenus qui fonctionnent le mieux auprès de votre audience, utilisez ce que vous venez d’apprendre pour les influencer. Les influencer, c’est créer du contenu pour vous positionner en tant qu’expert mais aussi en tant qu’ami.

Pour cela créez des contenus qui les divertissent, les inspirent et les aident.

Outils pour créer du contenu :

  • Canva – un outil pour créer des contenus visuels (plus besoin de photoshop !)
  • Crello – une alternative à Canva, testez les 2 pour voir lequel vous préférez

Étape 3 – Réseauter

Vous avez peut-être déjà entendu que la portée organique des publications diminue de plus en plus.

C’est à dire que de moins en moins de personnes voient vos publications si vous ne payez pas.

Pour être visible sur les réseaux sociaux il est indispensable de vous associer à des personnes ou des entreprises qui ciblent la même audience que la vôtre.

Cela vous permettra de gagner en influence sur les réseaux sociaux et toucher de nouvelles audience.

Ressources pour réseauter :

Étape 4 – Vendre

Alors quand je dis vendre, on ne vend pas vraiment sur les réseaux sociaux…

Le temps d’attention est vraiment très limité donc si vous souhaitez vendre, vous devez dans un premier temps les « transférer » sur un canal où ils sont plus attentifs (indice : l’email marketing).

Ressources pour vendre :

Comment choisir son réseau social

Comme dit précédemment, identifiez les réseaux sociaux où sont présent vos clients potentiels… Si vous n’avez pas d’idée, je vous invite à lire cet article de Aty-pique pour vous aider en cliquant ici.

Quelques idées pour les réseaux sociaux :

  • Partagez votre quotidien
  • Écoutez les feedbacks de votre audience
  • Répondre aux mauvais commentaires
  • Partagez des histoires positives et inspirantes
  • Posez des questions
  • Faire des jeux concours
  • Vous focaliser sur la qualité et non la quantité
  • Être authentique
  • Ne pas spammer
  • Montrer de la gratitude

Vous avez maintenant quelques bases pour gagner en visibilité sur les réseaux sociaux.

N’oubliez pas, n’essayez pas d’être bon partout vous avez probablement un temps limité à consacrer à cette stratégie donc faites en sorte que les actions que vous faites aient le maximum d’impact !

Si votre activité le permet, n’hésitez pas à créer une communauté autour de votre thématique. Le fait de gérer cette communauté vous permettra d’améliorer votre crédibilité.

Maintenant que nous avons vu les 2 principales stratégies d’acquisition de trafic gratuit, il est tant de de passer au payant.

Obtenir rapidement du trafic avec la publicité en ligne

La différence entre le trafic organique (gratuit) et le trafic payant, c’est que le trafic organique arrive de façon « imprévisible ».

Même si on optimise notre contenu, on dépend fortement des changements d’algorithme de Google, Facebook, etc.

Le trafic payant est plus prévisible mais peut vite vous coûter si vous ne savez pas le maîtriser. L’idée avec le trafic payant c’est que vous devez rapidement revenir sur votre investissement

Si vous avez du budget disponible pour faire des tests c’est un bon moyen d’acquérir du trafic qualifié rapidement.

Si vous ne savez pas par où commencer, sachez que Facebook, Instagram, Google et Youtube ont des plateformes publicitaires qui représentent plus de 80% du marché.

Voici les éléments à optimiser pour avoir une bonne publicité :

5 Éléments d’une bonne publicité

  • L’offre : si votre offre n’est pas bonne, elle ne convertira pas. Avant de créer une publicité, commencez par réfléchir à une offre irrésistible et limitée.
  • Le message : Il doit intéresser et donner envie d’en savoir plus sur votre offre et de cliquer sur votre annonce. Attention, ici l’idée n’est pas de vendre votre produit ou service mais de l’inviter à cliquer pour aller sur votre site Internet
  • Le visuel : si votre publicité à un visuel, son rôle principal est de capter l’attention et donner envie de lire le texte
  • La page d’atterrissage : en fonction de l’objectif de votre publicité, cela peut être une page de capture, une page de vente, etc.
  • La fluidité : est-ce que le cheminement après votre publicité est logique ? Est-ce que lorsqu’on avance dans votre parcours tout nous semble normal ? Si ce n’est pas le cas, vous devez corriger ça !

Calculez votre Retour sur Investissement

Votre objectif minimal lorsque vous dépensez 1€, c’est faire 1€ de bénéfices (charges et taxes déduites).

Si ce n’est pas le cas, vous perdez de l’argent. Et cette règle est valable peut importe la plateforme publicitaire que vous utilisez.

Lorsque vous avez au minimum un retour sur investissement immédiat qui est à l’équilibre, vous pouvez travailler votre parcours client pour augmenter la valeur à vie de votre client.

Ressources pour bien démarrer :

Une Source de Trafic Ultra-Qualifié : Les Partenariats

Un partenariat entre 2 entreprises ou personnes permet de mettre en commun des ressources pour atteindre des objectifs commun.

Une façon assez simple de mettre en place un partenariat est de mettre en place un programme d’affiliation.

Un programme d’affiliation est le fait qu’un partenaire aussi appelé affilié fasse la promotion de votre produit en échange d’une commission sur les ventes faites sur son audience.

Faire des partenariats peut avoir de nombreux bénéfices :

  • Permet d’avoir accès à des ressources que l’on a pas
  • Permet de bénéficier de la crédibilité du partenaire
  • Permet de toucher une nouvelle audience
  • Permet de réduire certains coûts
  • Permet de combler une faiblesse ou d’améliorer une force
  • Etc

Ressources :

Je ne vais pas trop m’étendre sur cette stratégie car j’ai créé un guide gratuit sur le sujet. Vous pouvez le recevoir en cliquant-ici.

L’Effet Boule de Neige : Plus de Visiteurs sur Votre Site grâce au Trafic que Vous Avez Déjà

Une façon simple de profiter de l’effet boule de neige, c’est d’inciter vos visiteurs à partager vos contenus.

Et plus vous aurez de visiteurs, plus ils partageront vos contenus et plus vous serez visible…

Bon ça a l’air super dit comme ça mais ce n’est pas forcement ce qu’il y a de plus facile à faire, surtout que cette stratégie fonctionne uniquement si vous avez déjà un site qui a des visites.

Soyez patient, mais gardez cette stratégie en tête pour l’utilisez lorsque votre site aura gagné en visibilité.

Voici quelques idées que vous pouvez mettre en place pour profitez de l’effet boule de neige :

  • Organiser un jeu concours
  • Offrir une récompense en échange d’un partage sur un réseau social
  • Mettre en place un programme de parrainage
  • Mettre en place un programme d’affiliation

Outils :

  • Gleam.io – Un outil pour inciter vos visiteurs à agir en échange de récompenses
  • Viral Loops – Un outil qui a également des fonctionnalités pour inciter les internautes à partager vos contenus.

Améliorez vos Conversions avec l’Email Marketing

Une vieille règle en marketing dit qu’il faut en moyenne 7 contacts avec un prospect pour qu’il devienne client

Avec le digital, ce nombre est beaucoup plus important aujourd’hui, alors en plus d’avoir plus de travailler sur l’acquisition d’un trafic qualifié, vous devez faire en sorte de trouver un moyen de les recontacter.

Et pour ça, un des moyens les plus efficaces et via l’email.

Votre 1er objectif lorsque vous avez un nouveau visiteur, c’est de récupérer son adresse email pour pouvoir rester en contact.

Attention, l’idée ce n’est pas de lui envoyer des messages pour lui dire achetez, achetez achetez, mais pour enlever ses freins et le motiver à acheter votre produit ou service.

Vous pouvez aussi le faire par téléphone ou en face à face, mais l’avantage de l’email est que les envois peuvent être automatisés et donc vous faire gagner énormément de temps.

Un bon outil d’emailing est un ingrédient indispensable pour mettre en place des campagnes marketing.

En voici quelques-uns que j’ai déjà testé et que je recommande :

  • Sendinblue – Un outil français au top mais un peu cher lorsque vous débutez
  • ActiveCampaign – Un outil américain performant avec un tarif de démarrage accessible
  • Systeme.io – Une plateforme tout en un idéal si vous êtes infopreneur

Derniers Conseils

Pour acquérir du trafic en ligne il est important que vous développiez une stratégie de contenu qui apporte de la valeur à vos prospects et clients et les incite à acheter vos produits et services.

N’oubliez pas que pour développer vos ventes il est parfois plus facile de travailler sur vos taux de conversions que sur votre trafic.

Une de vos priorités doit être d’améliorer l’expérience utilisateur de vos visiteurs et de les guider dans les ce que vous souhaitez qu’ils fassent sur votre site.

N’essayez pas de tout faire en même temps, priorisez les actions en vous demandant celles qui auront le plus d’impact.

A bientôt,

Nicolas Favier

Étapes pour vendre sur Internet

Cet Article Vous a Plu ?

Allez encore plus loin et téléchargez gratuitement le guide numérique :

"Les 4 Ingrédients Indispensables pour Vendre sur le Web !"

Découvrez :

  • Ce que vos Prospects Veulent Vraiment Acheter
  • Les 2 Éléments à Mettre en Place avant de Travailler sur votre Visibilité
  • 1 Conseil (souvent oublié par les entrepreneurs) pour Augmenter votre CA Sans Avoir Plus de Clients

Et Recevez aussi des Conseils pour Réussir sur le Web !

>